dimanche 17 juillet 2016

Joan Didion, l'élégance de la gestuelle


Honte à moi, je n'ai jamais lu Joan Didion. Et oui, je l'ai connu comme la moitié des incultes fashionistas parce qu'elle posait pour la pub Céline. Oui ma culture s'arrête en effet là. N'empêche que j'avais été bouleversée par son élégance, dans cette dit-pub. Et j'avais creusé, m'achetant au passage son premier roman que je viens tout juste de ressortir pour le repos d'été. Il y a peu, je suis tombée sur un compte Instagram dédié, sorte de club des fans qui reprend les nombreuses photos de cette mi-muse mi-héros américaine née en 1934. Et là je n'ai pas pu m'arrêter. J'ai tout regardé, je suis repartie sur Pinterest, j'ai feuilleté des vieux livres, j'ai lu des articles : tout y est passé pour transcender cette élégance. Elle est de son temps tout en paraissant indémodable, la signature des incontournables de l'élégance. Lorsque j'ai mis les photos pour ce post j'ai été frappée par sa gestuelle : elle est constante. Ses mains sont l'outils de son élégance, elle les positionne avec justesse : on reconnaît sa parfaite maitrise de l'objectif et la nonchalance des gens que j'admire. Je continue de la regarder longuement, comme si elle allait soudain s'exprimer et me dire elle-même pourquoi je la trouve si fascinante. Est-ce son look naturel, ses habits, sa chevelure ? Non, je crois sincèrement que ce sont ses mains. Ses mains qui vont m'amener à ses livres. Franchise de ma nullitude mais au moins, la transe de l'élégance m'amène à la Culture. 

















Aucun commentaire: